Voilà voilà nowell est passé, et s'est très bien passé.

Cette année on a misé sur le cadeau à la "con", puisqu'en somme nous avons déjà tout, et tout ce que nous n'avons pas a un prix totalement indécent.

Bon pas que mais on s'est tous creusé la cervelle pour offrir à chacun des petits présents qui à coup sur plairont, donc plus "traditionnel"

Donc dans les cadeaux à la con nous avons tous rivalisé d'inventivité, et j'ai eu le plaisir de recevoir de mon frère et ma belle soeur : un séparateur à jaune d'oeufs ce qui ressemble à ça :

012

 

 

de mon père une boite de vis et d'equerres :

011

 

je vous ferai grâce de l'ensemble des cadeaux que l'on s'est échangé mais pas de celui ci un livre que franchement je recommande plus que chaudement,

La balade de Lila K par Blandine le Callet 017

 

étant très critique là il n'y a vraiment rien à redire, et donc s'il n'y avait qu'une phrase du livre à retenir .... celle qui me parle le plus est celle ci :

_"On passe sa vie à construire des barrières au delà desquelles on s 'interdit d'aller: derrière il y a tous les monstres qu'on s'est créés. On les croit terribles, invincibles mais ce n'est pas vrai. Dès qu'on trouve le courage de les affronter, ils se révèlent bien plus faibles qu'on ne l'imaginait. Ils perdent consistance et s'évaporent peu à peu. Au point qu'on se demande, pour finir, s'ils existaient vraiment."

je l'ai lu en 24h je ne pouvais pas en décrocher... vraiment un livre extraordinaire.