«Je n'ai pas toujours été un vieil homme dépendant. Lorsque l'on nous voit pour la première fois, nous les ancêtres, les croulants, les débris, les soixante-dix-huit tours, on nous aborde ridés, arthritiques et séniles. Il devient impensable que le papy amarré à son lit d'hôpital ait pu un jour envoyer une saloperie de balle de golf avec un balancement souple du tronc.» Léon, armé de son humour, refuse de se laisser écraser par les outrages de la vieillesse. Amateur de coups tordus, il est encore prêt à jouer un dernier tour à tous ceux qui croient qu'un vieux, ce n'est jamais qu'un... vieux. «Il y a des leçons de repartie à prendre dans ce premier roman gouailleur, dont les dialogues à la lucidité décapante remettraient sur pied un grabataire.»

 

J'esperais une chouette histoire, qui sorte de l'ordinaire hélas ... il se laisse lire mais c'est une suite d'évidences plates,

le mot humour m'avait mis en alerte, certes j'ai sourit mais rien de plus, bref à prendre à la bibliothèque pour occuper une soirée

DSC04775