Pour les fans de Florence Foresti ... vous vous souvenez du sketch qui dit que: à 3 minutes de l'heure d'être au boulot t'es encore au fond de ton lit, à te dire : j'suis large, si je me lave pas , si je prends pas de petit dej, etc.. j'suis large !

C'est ce que je me disais cette semaine : j'suis large !
patron décalqué : j'suis large !
tissu découpé : j'suis large !

Et si je faisais ma maligne avec les poches : j'suis large !
pour quand c'est à rendre déjà le 9 mars : j'suis large !

Et là ce matin ... je me suis dit : il fait super beau, on est dimanche, y a le troc et puces de couturières que j'attends depuis septembre à Lorient, il est 11h45 ... j'ai rien surfilé , encore moins cousu , j'ai des poches à faire le montage d'une ceinture et un zip mode invisible alors que j'en ai jamais monté, et on est le 9 mars . 

ARRGG damned la jupe sera ptet large mais moi niveau timing comment dire ça avec poésie n'était plus disponible on a fait avec vulgaire à la place ça chie dans la colle ! Allez on se met la musique de Rocky à fond les ballons et on peut le faire, on y croit.

12h 00 S'apercevoir que les autres publient déjà leurs réalisations .... humpfffff

12h30 ... la jupe est entièrement surfilé, la poser devant moi, me dire que ce genre de coupe ne m'ira jamais, que ça va faire grosse et mémère, faire taire ma cervelle.

DSC03394

DSC03395

12h39 commencer à réfléchir sur le montage des poches trouver du passepoil rose guirly qui enroulait du tissu de chez destock tissu ( dont est issu le jeans d'ailleurs... allez on est plus à une difficulté près, je le mettrai au niveau des poches il est assorti à mon coton fleuri j'entends déjà mon frère ricaner

12h45 AAAAA TAAABBLLLLEEEE ... ah oui c'est vrai, il y avait ce détail là.

14h30 .... profiter du soleil ou remplir un défi ... les deux mon capitaine ! ... donc rentrer les fils de surjet .... au soleil , glander un peu.

15h15 finir de coudre les pinces et se dire : peut mieux faire mais bel effort, repasser les pinces et tout le tissu ce que je ne fais jamais, et surtout passer un petit coup aussi sur le passepoil ( ça ne mange pas de pain )

15h30 rerereregarder la suite du montage c'est à dire s'attaquer aux poches

17h30  besoin de changer d'air, regarder Django en mode grand dépressif : personne ne m'aime personne, ne s'occupe de moi, je souffre énormément que fait la SPA ?! Prendre la laisse ... assister à un miracle la dépression du chien prend fin.

18h15 à force de se tenir dans la position du crapaud, avoir mal s'étirer crac craaaaaaac penser à prendre rdv avec un osthéo pour qu'il dépoussière tout ça.

18h30 reprendre le montage des poches , se dire que ça va être joli et qu'il va falloir coudre à la main pour que l'on ne voit pas les foirages imprécisions, note pour plus tard regarder les tutoriels sur internet concernant la fabrication de poches passepoilées parce qu'y a pas de quoi de se poiler

DSC03399

DSC03402

18h45 se dire qu'il fait de plus en plus sombre certes le jour baisse mais ... rahhh mais c'est pas vrai l'ampoule de ma prima qui rend l'âme, se féliciter d'avoir attendu pour commander chez couturéo et rajouter à la liste: ampoules pour les deux machines à coudre.

19h26 se dire que ça sent de plus en plus mauvaise niveau timing mais n'en avoir rien à faire , sentir le repas qui cuit, avancer cet article et ne pas avancer la jupe, penser à comment masquer la couture de la ceinture regarder mes fringues pour voir comment ils font "eux". Avoir la grosse flemme de fabriquer un biais ...

21 h 04 ... se rendre à l'évidence je bloque sur la ceinture ... la fermeture invisible n'est pas encore posée et donc l'ourlet du bas non plus ... je serai à la bourre

21h35 ... publier cet article et annoncer que demain y en aura un autre avec le résultat final ;)